Cotdaz

Admin
  • Compteur de contenus

    37 348
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    7

Réputation sur la communauté

85 Excellent !!!

À propos de Cotdaz

  • Rang
    Admin
  • Date de naissance 29/01/1969

Informations diverses

  • Offre
    SFR FTTH
  • Connexion
    Ethernet
  • SFR TV
    Oui
  • O.S.
    Mac
  • Modem
    La box Plus de SFR
  • Firmware
    NB6VAC-MAIN-R4.0.31

Profil

  • Ville
    Nice

Contact

  • NRA
    CRR06
  • Site Internet
    https://www.justneuf.com/

Visiteurs récents du profil

55 334 visualisations du profil
  1. Effondrement d'Altice en Bourse

    « Et ce n'est pas fini. » L'ancien célèbre slogan publicitaire de SFR semble, pour le pire, s'appliquer aujourd'hui au cours de Bourse d'Altice, sa maison-mère. Le groupe, qui a vu son cours dégringoler la semaine dernière, dans le sillage des résultats jugés préoccupants de l'opérateur au carré rouge, continue de susciter la défiance des marchés. Cette après-midi, le titre du géant des télécoms et des médias plonge de 15,74% à 8,31 euros. Il a donc perdu pas loin de la moitié de sa valeur depuis le 2 novembre dernier, où il valait encore 16,16 euros. Il passe aussi largement sous la barre symbolique des 10 euros et évolue au plus bas depuis avril 2014. Source et article complet: La Tribune
  2. Les clients de SFR à Balleroy-sur-Drome (Calvados) sont en colère. Depuis le lundi 2 octobre 2017, ils ne peuvent ni émettre ni recevoir un appel. Et la situation ne devrait pas s'améliorer immédiatement. Alors que depuis le lundi 2 octobre 2017, les clients de l'opérateur SFR, à Balleroy-sur-Drôme (Vaubadon, Balleroy et environs) ne peuvent émettre ou recevoir tous leurs appels, les services de l'opérateur en expliquent les causes. Un souci sur l'antenne de Vaubadon (Calvados), qui aurait brûlé, serait la cause du dysfonctionnement. "C'est une panne complexe qui demande beaucoup plus de temps que prévu", assure un technicien de l'opérateur. Source et article complet: La Manche Libre
  3. Michel Combes n'est plus patron de SFR et quitte Altice, la maison-mère du numéro deux français des télécoms, a annoncé Altice dans un communiqué ce jeudi. Une semaine après l'annonce de mauvais résultats qui avaient pris par surprise les marchés financiers et provoqué un effondrement de la valeur d'Altice, tombée au plus bas depuis décembre 2015, l'ancien patron d'Alcatel-Lucent a été poussé vers la sortie. Dans le cadre d'une réorganisation au sommet, Patrick Drahi, le premier actionnaire d'Altice qui reste en général en retrait de toutes les fonctions opérationnelles, va prendre directement la présidence du conseil d'administration du groupe. Alain Weill, qui supervisait les activités médias de SFR, devient lui président de la totalité des activités de SFR. Dexter Goei, bras droit historique de Patrick Drahi, qui supervisait l'offensive américaine d'Altice, devient le numéro deux du groupe et son patron opérationnel, aux côtés de Patrick Drahi. Source et article complet: Les Echos
  4. Configurer Un Modem Routeur Adsl Pour Sfr

    Bonsoir @saporito Je ne pense pas que déterrer un topic de 2012 fasse avancer les choses Merci de continuer sur le sujet que vous avez ouvert ici si vous le souhaitez.
  5. Nouvelles performances du réseau mobile de SFR

    Réseau mobile : des performances remarquées par 3 baromètres de mesures qui sont le reflet de l'expérience client L'usine de production mise en place par SFR pour améliorer la couverture et la performance de son réseau mobile améliore significativement le ressenti des clients dans leurs usages réels. Les investissements massifs engagés par Altice-SFR dans le financement du Très Haut Débit en France portent leurs fruits. Ce mois-ci, SFR décroche la première place au sein de 3 baromètres de mesures : La meilleure qualité de connexion au réseau mobile, toutes technologies confondues, mesurée de manière trimestrielle par nPerf(2) Le meilleur débit moyen à l'échelle nationale, mesuré de manière trimestrielle par le baromètre 4G Monitor(3) La 1ère place en termes de déploiement de sites 4G en septembre, mesurée de manière mensuelle par l'ANFR(4), avec un total de 527 sites mis en service. 1 362 communes supplémentaires ouvertes en 4G, 983 en 4G+ Au mois de septembre, SFR a poursuivi l'extension de son réseau 4G/4G+ et reste selon l'Agence Nationale des Fréquences, l'opérateur disposant du plus grand nombre d'antennes 4G en service en France (25 231 antennes). Plus précisément, en septembre, ce sont 1362 communes dont Aurillac et Sarguemines qui ont bénéficié de l'arrivée de la 4G et 983 de la 4G+, parmi lesquelles Nîmes et Vénissieux. (Voir listes en fin de communiqué) Bordeaux et Rennes désormais couvertes en 4G+ jusqu'à 300 Mbit/s SFR poursuit ses investissements pour apporter à ses clients la 4G+ jusqu'à 300 Mbit/s qui offre un débit maximum théorique 3 fois supérieur à celui de la 4G. Déjà ouverte dans plus de 360 villes, cette technologie est désormais disponible à Bordeaux et Rennes. L'extension rapide de la couverture Très Haut Débit mobile, historique en termes de volume, est le fruit de la véritable usine de production conçue par SFR et d'investissements sans précédent (2,3 milliards d'euros en 2016). Ce rythme se poursuit en 2017 et permet à SFR de couvrir désormais 93% de la population en 4G et est en bonne voie pour couvrir 99% de la population en 4G d'ici la fin de l'année prochaine. Qualité des services mobiles : l'ARCEP place SFR N°1 des débits et usages pour l'internet mobile en zones rurales Au-delà de l'extension de la couverture en 4G/4G+, les déploiements massifs réalisés par SFR permettent l'amélioration de la qualité de service du réseau comme le souligne l'ARCEP(5) dans son enquête annuelle publiée en juin 2017. Les résultats de cette étude viennent confirmer la dynamique 4G/4G+ de SFR et sa détermination à fournir la meilleure qualité de service au plus grand nombre d'usagers sur le territoire. En effet, en matière de qualité de service des usages voix et SMS, SFR revient au meilleur niveau sur l'ensemble du territoire. Dans les zones rurales, qui représentent plus de 50% du territoire national, la stratégie déployée par SFR lui permet de s'imposer comme numéro 1 pour les débits et les usages internet mobile. Au total, SFR, déjà numéro 1 ex-aequo en couverture 4G du territoire ainsi que numéro 1 de la population en zones peu denses(5), confirme son leadership 4G sur la plus grande partie du territoire national tant en termes de couverture que de qualité de service. Fibre : près de 200.000 nouvelles prises réparties dans 86 communes En septembre 2017, SFR a poursuivi ses déploiements sur le territoire et près de 200.000 logements et locaux professionnels ont été rendus éligibles à la fibre(1) dans 86 communes. Parmi celles-ci, 39 ont eu nouvellement accès à la fibre comme Neuville-aux-Bois (45), Paray-le-Monial (71), Seichamps (54) ou Trappes (78) et 47 ont bénéficié d'une extension de couverture comme Compiègne (60), Guyancourt (78), Igny (91), Lattes (34) ou Septèmes-les-Vallons (13) (Voir listes en fin de communiqué). A ce jour, les services fibre de SFR sont disponibles dans près de 1 600 communes françaises. Déjà doté de la première infrastructure fibre (FTTH/FTTB) de France avec plus de 10,4 millions de prises éligibles, SFR confirme son leadership et continuera d'animer le marché grâce à son intense dynamique de déploiements et à la mise en oeuvre de son grand projet « Fibrer la France » qui, soutenu par des investissements sans précédent, permettra d'apporter la fibre optique sur l'intégralité du territoire d'ici 2025. La 4G+ et la 4G+ jusqu'à 300 Mbit/s sont accessibles sans surcoût aux clients SFR bénéficiant d'un forfait 4G et d'un terminal compatible. L'éligibilité à la fibre, la couverture mobile ainsi que le contenu détaillé des offres sont disponibles sur sfr.fr (1) Fibre avec terminaison optique ou coaxiale selon éligibilité (2) Selon le baromètre T3 2017 nPerf des connextions mobiles : https://www.nperf.com/fr/ (3) Selon le baromètre 4G Mark T3 2017 : http://www.4gmark.com/news/Barometre_4Gmark_2017-T3.pdf (4) Selon l'observatoire mensuel de l'Agence Nationale des Fréquences : https://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire/ (5) Source : www.arcep.fr ANNEXE 4G - septembre 2017 Liste des nouvelles villes de plus de 5 000 habitants ouvertes en 4G en septembre 2017 : Classement par département : Aurillac (15), Sarreguemines (57), Montceau-les-Mines (71), Rive-de-Gier (42), Le Chambon-Feugerolles (42), Issoudun (36), Tarare (69), Limoux (11), Roche-la-Molière (42), Arques (62), Belley (01), Saint-Vallier (71), Unieux (42), Moyeuvre-Grande (57), Sorbiers (42), Gueugnon (71), Petite-Rosselle (57), L'Arbresle (69), Bédarieux (34), Commercy (55), Arpajon-sur-Cère (15), Lannemezan (65), Brindas (69), Farébersviller (57), Vaugneray (69), Amplepuis (69). 4G+ - septembre 2017 Liste des nouvelles villes de plus de 5 000 habitants ouvertes en 4G+ en septembre 2017 : Classement par département : Nîmes (30), Vénissieux (69), Charleville-Mézières (08), Châteauroux (36), Vaulx-en-Velin (69), Saint-Priest (69), Caluire-et-Cuire (69), Villefranche-sur-Saône (69), Saint-Chamond (42), Saint-Médard-en-Jalles (33), Aurillac (15), Bègles (33), Tournefeuille (31), Montbéliard (25), Blagnac (31), Sainte-Foy-lès-Lyon (69), Saint-Genis-Laval (69), Seynod (74), Givors (69), Moulins (03), Montceau-les-Mines(71), Le Puy-en-Velay (43), Sedan (08), Écully (69) Saint-Fons (69), Cran-Gevrier (74), Plaisance-du-Touch (31), Hendaye (64), Pamiers (09), Rive-de-Gier (42) , Audincourt (25), Francheville (69), Guéret (23), Saint-Paul-lès-Dax (40), Le Chambon-Feugerolles (42), Moins (69), Issoudun (36), Genas (69), L'Union (31), Sassenage (38), Castelnaudary (11), Brignais (69), Saint-Gaudens (31), Le Pont-de-Claix(38), Corbas (69), Oloron-Sainte-Marie (64), Tarare (69), Pierre-Bénite (69), Roche-la-Molière (42), Eybens (38), Chassieu (69), Le Taillan-Médoc (33), Grigny (69), Hagondange (57), Feyzin (69), Revel (31), Miribel (01), Belley (01), Saint-Vallier (71) Unieux (42), Marguerittes (30), Rivesaltes (66), Meythet (74), Irigny (69), Pia (66), Mios (33), Pibrac (31), Digoin (71), Chaponost (69), Villars (42), Roussillon (38), L'Aigle (61), Moyeuvre-Grande (57), Cappelle-la-Grande (59), Sorbiers (42) , Parempuyre (33), La Ricamarie (42), Déols (36), Marseillan (34), Claix (38), Gleizé (69), Gueugnon (71), Martignas-sur-Jalle (33), Saint-Jean-d'Illac (33), Neuville-sur-Saône (69), Poisy (74), Guénange (57), Seyssins (38), Chabeuil (26), Saint-Bonnet-de-Mure (69), Cambo-les-Bains (64), Chauray (79), Saint-Ismier (38), Saint-Jean-Bonnefonds (42), Anse (69) La Talaudière (42), La Mulatière (69), Blanzy (71), Fontaines-sur-Saône (69), Ludres (54), Saint-Didier-au-Mont-d'Or (69), L'Arbresle (69), Jassans-Riottier (01), Bédarieux (34), Hasparren (64), Terrasson-Lavilledieu (24), Gières (38), Saint-Maurice-l'Exil (38), Saint-Genest-Lerpt (42), Mondelange (57), Seloncourt (25), Laneuveville-devant-Nancy (54), Jonage (69), Albens (73), Le Poinçonnet (36), Bethoncourt (25), Gignac (34), Brindas (69), Saint-Jorioz (74), Saint-Martin-au-Laërt (62), Marennes (17), Chasse-sur-Rhône (38), Farébersviller (57), Saint-Symphorien-d'Ozon (69), Grand-Charmont (25), La Crèche (79), Ternay (69), Saint, Laurent-de-Mure (69), Canéjan (33), Pont-Évêque (38), Challes-les-Eaux (73). 4G+ jusqu'à 300 Mbit/s - septembre 2017 Liste des principales grandes villes ouvertes en 4G+ jusqu'à 300 Mbit/s en septembre 2017 : Classement par département (hors Ile-de-France) : Bordeaux (33), Rennes (35), Toulon (83), Le Mans (72), Grenoble (38), Marseille (13), Metz (57), Valenciennes (59), Mulhouse (68), Nancy (54), Rennes (35). Fibre - septembre 2017 Liste des nouvelles communes ayant bénéficié de l'arrivée de la fibre(1) en septembre 2017 : Classement par département : Ifs (14), Neuville-aux-Bois (45), Seichamps (54), Maubeuge (59), Neuf-Mesnil (59), Rousies (59), Apremont (60), Blacourt (60), Briot (60), Crillon (60), Essuiles (60), Grémévillers (60), Haudivillers (60), Hodenc-en-Bray (60), Lachapelle-aux-Pots (60), Lhéraule (60), Martincourt (60), Montreuil-sur-Brêche (60), Ognon (60), Ons-en-Bray (60), Oroër (60), Le Plessier-sur-Bulles (60), Le Quesnel-Aubry (60), Saint-Omer-en-Chaussée (60), Saint-Pierre-es-Champs (60), Talmontiers (60), Velennes (60), Villers-Saint-Frambourg (60), Vrocourt (60), Ablain-Saint-Nazaire (62), Givenchy-en-Gohelle (62), Crissey (71), Digoin (71), Paray-le-Monial (71), Oissel (76), Crégy-lès-Meaux (77), Trappes (78), La Garde (83). Liste des communes ayant bénéficié d'une extension de couverture fibre(1) en septembre 2017 : Classement par département : Saint-Genis-Pouilly (01), Menton (06), Nice (06), Septèmes-les-Vallons (13), Marseille (13), La Rochelle (17), Dijon (21), Évreux (27), Toulouse (31), Bordeaux (33), Castelnau-le-Lez (34), Lattes (34), Roanne (42), Sautron (44), La Chapelle-Saint-Mesmin (45), Saran (45), Laval (53), Fameck (57), Uckange (57), Beauvais (60), Compiègne (60), Senlis (60), Boulogne-sur-Mer (62), Calais (62), Strasbourg (67), Villeurbanne (69), Saint-Priest (69), Lyon (69), Chambéry (73), Paris (75), Vaires-sur-Marne (77), Villeparisis (77), Guyancourt (78), Plaisir (78), Poissy (78), Sartrouville (78), Amiens (80), Toulon (83), Draveil (91), Igny (91), Longjumeau (91), Boulogne-Billancourt (92), Tremblay-en-France (93), Villepinte (93), Alfortville (94), Eaubonne (95), Taverny (95).
  6. Les groupes TF1 et Altice-SFR annoncent la signature du premier accord de distribution global intégrant l'offre TF1 Premium et des services complémentaires. L'offre TF1 Premium et les services complémentaires comprennent : Un service replay MYTF1 enrichi (avant-premières de programmes des chaînes du groupe TF1, allongement de la durée de programmes en « replay », soit au-delà de J+7, accès en « replay » de l'intégralité de certaines saisons de programmes emblématiques, …) ; De nouveaux services associés : start over(1), cast(2), multi-écran(3); Les cinq chaînes en clair du groupe TF1 ; La diffusion en qualité « 4K » de l'intégralité des matchs diffusés sur les antennes du groupe TF1 de la Coupe du Monde de football 2018 (Russie) pour les abonnés SFR ; La création et mise à disposition d'une nouvelle chaîne reprenant les programmes du groupe TF1, Altice-SFR bénéficiant pour cette chaîne d'une exclusivité de 6 mois(4). Cette chaîne sera disponible au premier trimestre 2018 ; La prise en charge par le groupe TF1 des coûts de transport des chaînes en clair. En outre, les groupes TF1 et Altice-SFR travaillent ensemble à l'élaboration de solutions permettant de développer des dispositifs publicitaires adaptés aux nouveaux usages. Accord renouvelé sur les chaînes thématiques En parallèle, les deux Groupes ont renouvelé leurs accords de distribution concernant les chaînes thématiques du groupe TF1 : Histoire, TV Breizh et Ushuaia TV. Fin des démarches contentieuses Compte tenu de cet accord, les parties mettent un terme à leurs procédures respectives au titre de cette nouvelle offre TF1 Premium, le service MYTF1 étant à nouveau accessible pour les abonnés SFR dès le 7 novembre. Pour Gilles Pélisson, Président du groupe TF1 : "Nous sommes heureux d'avoir conclu avec Altice-SFR ce partenariat innovant, qui reconnait la valeur de nos contenus, accompagne l'évolution des usages et enrichit l'expérience téléspectateurs. Cet accord représente une avancée majeure et ouvre une nouvelle ère dans les relations entre éditeurs et distributeurs. Nos deux groupes ont eu à cœur de privilégier l'intérêt des consommateurs et de trouver un accord équilibré qui leur permet de s'inscrire dans la durée." Pour Alain Weill, Directeur général de SFR Media : Nous nous félicitons de cet accord inédit avec le Groupe TF1. Nous enrichissons ensemble les services aux abonnés SFR. Ils seront ainsi les premiers à bénéficier de ces nouveaux services à très forte valeur ajoutée. Altice-SFR renforce sa position de leader d'opérateur de contenus." (1) Possibilité de revenir au début du programme pour la diffusion linéaire. (2) Possibilité de diffuser les programmes du groupe TF1 sur l'écran de TV via le mobile ou la Tablette. (3) Disponibilité des services sur les écrans mobiles. (4) Non intégré à l'offre Premium initiale. Exclusivité réservée à SFR pour 6 mois.
  7. Altice plonge en Bourse

    L'action perdait 23% vendredi soir, alors que le groupe signe un troisième trimestre décevant, plombé par sa filiale française et l'évolution des taux de change. SFR continue notamment de perdre des clients dans le fixe à un rythme soutenu (-75.000 sur les trois derniers mois) malgré les dépenses en contenus, notamment en football. « Exécution, exécution, exécution », a martelé en réponse Michel Combes, le PDG de l'opérateur au carré rouge, dans une discussion téléphonique avec les analystes. « En Europe, tout ne va pas pour le mieux en ce moment », a-t-il reconnu, tout en assurant que - au Portugal comme en France - les investissements consentis, dans les réseaux et dans les contenus, allaient bientôt payer. Source et article complet: Les Echos
  8. box 4G netgear

    Bonsoir, Et si vous ne renseignez que les champs indiqués ci-dessus ?
  9. box 4G netgear

    Bonjour, Vous avez renseigné les valeurs comme ci-dessous ? Informations à renseigner pour l'APN Internet Nom : SFR webphone APN : sl2sfr MCC : 208 MNC : 10 Type d'APN : default, supl Source
  10. Altice lance une box aux Etats-Unis

    Altice a annoncé ce jeudi le lancement aux Etats-Unis d'une box permettant aux abonnés d'avoir accès à internet, au téléphone fixe et à la télévision, comme celle que le groupe propose déjà en France, en Israël, au Portugal, et en République dominicaine. Avec cette annonce et celle de la poursuite des investissements en Europe, le groupe de télécoms de Patrick Drahi a voulu se montrer offensif à l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels. « Nous allons lancer "Altice One" à Long Island (Etat de New York) lundi », a déclaré lors d'une conférence téléphonique Dexter Goei, le PDG d'Altice USA, avant une généralisation de son offre dans les autres Etats où le groupe est présent dans les prochains mois. Source et article complet: Les Echos
  11. SFR : La faille à un million (de box)

    Entre mars et mai 2017, un million d'abonnés de SFR (Altice) ont été exposés à des menaces importantes, parce que les serveurs et les box de l'opérateur étaient mal sécurisés. Deux séries de failles sont à distinguer. La première, détectée en mars et signalée début mai 2017, porte sur les box. La seconde série de failles est signalée mi-mai à SFR. Cette fois, c'est encore plus grave : il est possible d'accéder au cœur du réseau SFR, aux serveurs contenant les données les plus sensibles. Un hacker peut par exemple entrer dans les serveurs contrôlant les mises à jour des box, et créer un réseau d'un million de modems contaminés, pour lancer des cyberattaques géantes. Il est aussi possible de consulter les messages vocaux d'abonnés aux services téléphoniques. Contacté par Le Point, l'opérateur reconnaît l'existence des deux ­incidents. Source et article complet: Le Point
  12. Mardi 17 octobre 2017, Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime, Virginie Lucot-Avril, Présidente de Seine-Maritime Numérique, Françoise Guégot, Vice-présidente de la Région Normandie en charge du numérique, Lionel Recorbet, Président-directeur Général de SFR Collectivités et Antoine Darodes, Directeur de l'Agence du Numérique, ont officialisé la signature du contrat de Délégation de Service Public. Seine-Maritime Numérique a lancé un programme d'investissements pour le développement des réseaux en fibre optique sur environ 605 communes de la Seine-Maritime. Ce programme, estimé à 360 M€ sur la période 2017-2023, va permettre à l'ensemble des habitants de la Seine-Maritime d'avoir accès à une connexion de haute qualité sur l'ensemble du territoire. Ce programme est financé à parts égales par le Département de la Seine-Maritime et les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) membres de Seine-Maritime Numérique. Il bénéficie en outre de subventions de la part de la Région Normandie et de l'État (Plan France Très Haut Débit). Seine-Maritime Numérique prendra en charge la construction des réseaux en fibre optique de façon à raccorder progressivement 230 000 foyers de la Seine-Maritime d'ici 2023.L'exploitation et la commercialisation des réseaux seront confiés à la société SFR Collectivités dans le cadre d'une Délégation de Service Public (DSP) d'une durée de 18 ans. Par conséquent, la société SFR Collectivités créera une société locale, CONNECT76 qui sera en charge de commercialiser le réseau public en fibre optique, de façon neutre et non discriminatoire, auprès de l'ensemble des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) et opérateurs de télécommunications. CONNECT76, la société délégataire sera également en charge de la construction des raccordements finaux dès qu'un habitant souhaitera souscrire un abonnement pour un accès à Internet par fibre optique. CONNECT76 reversera à Seine-Maritime Numérique une redevance qui pourra atteindre 150 M€ sur les 18 ans du contrat (soit environ 40 % des investissements réalisés). Les premiers foyers raccordés en fibre optique pourront bénéficier de services d'accès à Internet à Très Haut Débit avant l'été 2018. Seine-Maritime Numérique et CONNECT76 ont également convenu de mettre en place un fonds de développement des services et usages numériques innovants. D'un montant initial de 800 000 €, il permettra le cofinancement de projets numériques innovants pour les territoires. Ce programme de déploiement de la fibre pourrait à terme bénéficier des financements suivants : 150 M€ de financement privé apporté par SFR Collectivités 100 M€ apportés par les collectivités membres de Seine-Maritime Numérique (Département de la Seine-Maritime et Communautés de Communes et d'Agglomération) 50 M€ de subventions de la Région Normandie 60 M€ environ de subventions de l'État (Plan France Très Haut Débit) Quelques chiffres du projet : 360 M€ d'investissements pour fibrer les 605 communes de la Seine-Maritime (hors des zones d'investissements privés) ; 20 000 km de câbles en fibre optique à déployer (jusque 576 fibres optique par câble) ; 29 nœuds de raccordement optique sur les territoires et 600 armoires de rue ; 70 000 boîtiers de raccordement fibre à installer dans les communes concernées.
  13. Les députés français ont voté samedi dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances (PLF) 2018 un amendement qui réserve la TVA réduite pour la presse en ligne à sa vente effective par les opérateurs mobiles. Il s'agit "de réparer une erreur qui est une erreur d'interprétation possible ou en tout cas une jouissance trop large laissée à certains opérateurs économiques d'utiliser un vide juridique", a expliqué le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans l'Hémicycle. Source et article complet: Challenges
  14. Encore un départ chez SFR...

    Les mouvements se poursuivent au sein du comité exécutif de SFR. Dans un message aux salariés auquel La Tribune a eu accès, Armando Pereira, le nouveau directeur général délégué du pôle télécoms de l'opérateur au carré rouge, a annoncé le départ de Jean-Pascal Van Overbeke, directeur exécutif grand public. Il a été remplacé par Grégory Rabuel, jusqu'alors à la tête de SFR Distribution. Source et article complet: La Tribune
  15. Les promesses de SFR à La Flèche

    Le président du Pays Fléchois, Guy-Michel Chauveau, l'a annoncé lors du dernier conseil de la communauté : « Nous avons reçu une proposition de SFR. » Lionel Recorbet, le PDG, a adressé une lettre confirmant « l'intention de SFR de fibrer en technologie FTTH sur fonds propres l'ensemble des 12 communes de votre territoire. » Concrètement, un nœud de raccordement optique (NRO) sera installé à La Flèche. 35 points de mutualisations desserviraient les 11 700 logements répertoriés à ce jour. « Nous déploierons cette desserte en fibre en cohérence des déploiements déjà réalisés par le département sur votre territoire. » SFR compte démarrer les travaux dès la fin de l'année 2017. D'ici fin 2018, les premiers foyers devraient pouvoir en bénéficier. Source et article complet: Actu.fr