Jump to content
Justneuf

Fredo_L

Membres
  • Posts

    18
  • Joined

  • Last visited

About Fredo_L

  • Birthday 01/08/1980

Informations diverses

  • SFR TV
    0
  • Modem
    Autres

Fredo_L's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

0

Reputation

  1. Oui, je trouve aussi... Merci à pinky60 pour ses interventions. Faut quand même avoir une sacrée imagination pour s'imaginer que je vais refiler le mobilier de mon appart à Jacob Delafon ou à je ne sais trop qui
  2. Je viens de voir que j'ai oublié de répondre à une partie de ton message. Je pense que tu mélanges des choses différentes. Le matériel SFR appartient à SFR, le compteur EDF appartient à EDF et le compteur GDF appartient à GDF. Si je résilie mon abonnement EDF ou GDF et que ces sociétés me demandent de restituer le matériel qui leur appartient, je le ferai. J'ai entendu que EDF avait l'intention d'installer prochainement des compteurs "intelligents" dans mon immeuble, et ils ne seront en aucune façon la propriété de Paris Habitat. Paris Habitat n'a pas à se mêler de mes affaires qui touchent EDF ou GDF. Dans le cas de la baignoire, c'est différent car elle appartient à Paris Habitat. Si Paris Habitat me demande de lui restituer la baignoire, je le ferai (et c'est d'ailleurs ce qui est prévu pour 2013, s'ils n'ont pas de retard).
  3. Je l'ai fait car c'est obligatoire. C'est à l'initiative de SFR que j'ai rendu mon matériel (c'est eux qui m'ont envoyé le bon de retour et le service client est catégorique sur l'obligation de rendre le matériel, même dans le cadre de l'abonnement Triple Play Social). Si tu trouves ça complétement con de la part de SFR d'exiger la restitution du matériel SFR en cas de fin d'abonnement SFR, il faut t'en prendre à eux, et non pas à moi. Sur le forum de SFR, on peut voir que des gens ont eu un problème similaire au mien (SFR leur demandant de restituer le matériel SFR qui avait été mis en place dans le cadre du Triple Play Social) et donc, le service client de SFR leur répond systématiquement qu'il faut exécuter la demande de restitution. J'en déduis que tu avais dû louer un logement en meublé. En ce qui me concerne, si je louais un appartement meublé, et s'il y avait des équipements qui m'encombraient et qui ne me servaient pas (un Minitel par exemple), je n'hésiterais pas une seule seconde à restituer le matériel. Je précise que nous sommes 5 à vivre dans un 50 m², et nous manquons de place, et donc, j'évite de garder chez moi des objets inutiles qui prennent de la place. Mon état des lieux date de 30 ans et il ne mentionne aucune box SFR. Pour ce qui est de la caution, elle est de 300 Frs (50 euros environ), et donc, j'en ai un peu rien à foutre. Si Paris Habitat m'embête un jour avec les box Internet, je leur montrerai le papier où SFR me demande la restitution du matériel, et je leur montrerai également le papier confirmant la réception par SFR du matériel (c'est le papier que j'essaie d'obtenir), et je pense que ce sera bon. Et si jamais, Paris Habitat n'est pas content et qu'ils décident de conserver ma caution, je pense que j'y survivrais
  4. Une autre complication liée à mon statut, concerne le matériel SFR (modem fibre optique, box Internet, et les décodeurs tv). En effet, Paris Habitat considère être le client de SFR, et donc, c'est eux qui gèrent ce matériel. Lors de l'installation de la fibre optique, on m'a par exemple remis 2 décodeurs tv, ce que je trouvais un peu stupide car je n'ai pas la télé, mais il m'a été dit que je n'avais pas le choix car Paris Habitat avait décidé que les appartements T3 devaient avoir 2 décodeurs tv. Suite à mes démarches de résiliation auprès de SFR, je n'ai donc pas réussi à ne plus être client, mais j'ai en revanche réussi à obtenir le bon de retour du matériel. Quand je quitterai mon logement, Paris Habitat voudra savoir ce que j'ai fait du matériel et il me faudra donc une preuve que c'est SFR qui le possède. Pour cela, j'ai fait de nombreuses tentatives qui se sont toutes soldées par un échec. J'ai écrit au service client mais celui-ci refuse de me mettre par écrit qu'ils ont récupéré mon matériel. J'ai envoyé un mail au service client en expliquant que je leur écrivais car le service client par téléphone ne voulait pas me répondre par écrit, et la réponse du service client mail a été qu'il fallait que je téléphone au service client. J'ai également essayé de faire ma demande sur les forums (http://forums.cercle...showtopic=18258 - http://forum.sfr.fr/...u-materiel-.htm - etc.), mais là aussi, je n'ai pas eu de réponse. Tout ça pour dire que si quelqu'un sait comment obtenir auprès de SFR, la preuve que l'on a bien rendu tout le matériel, je suis preneur, car j'ai vraiment besoin d'un tel document, afin de pouvoir le donner à mon bailleur. Merci d'avance !
  5. Je précise que mon amie a répondu à Alexis de SFR qu'elle n'était pas d'accord avec lui. Pour elle, le fait qu'elle n'ait rien signé avec SFR, et qu'elle ne leur verse rien, fait qu'elle n'est pas cliente SFR, et l'accord passé entre Paris Habitat et SFR ne change rien. Elle a demandé plus de précisions à Alexis, mais il n'a pas répondu. J'ai réussi à avoir des contacts avec Paris Habitat, et pour eux, il est donc évident que seuls eux sont clients SFR, et ils ne voient aucune raison de me communiquer les termes de l'accord conclu entre eux et SFR, compte tenu que cela n'implique que les parties signataires, et absolument pas les habitants des logements Paris Habitat. Du côté de SFR, il y a apparemment une lecture de cet accord, car apparemment, la signature de cet accord avec Paris Habitat donne un statut particulier aux habitants des logements Paris Habitat. Je leur ai dit que comme cet accord entre Paris Habitat et eux avait des conséquences pour moi et ma famille, j'aimerais pouvoir consulter cet accord, mais je n'ai pas eu de réponse. N'ayant pas lu l'accord entre Paris Habitat et SFR, j'ignore qui dit vrai. A noter que dans le domaine, la loi est assez claire. Le Jugement du 1er décembre 1999 de la cour de cassation (98-11726) stipule que nul ne peut être contraint de s'abonner à des programmes télévisuels. Dans l'hypothèse où suite à l'accord passé entre SFR et Paris Habitat, j'aurais été abonné à SFR, je dois donc avoir la possibilité de me désabonner. Cependant, comme personne chez SFR n'est capable de me donner des éléments précis pour m'expliquer pourquoi le logiciel qu'utilise le service abonnement me considère comme client, cela fait que je n'arrive pas à trouver la bonne solution pour me désabonner. C'est un peu comme si on me mettait directement en prison, en me disant juste que j'ai fait quelque chose de mal et que je mérite en conséquence la prison, mais sans me dire les charges qui pèsent sur moi. N'ayant pas accès à mon dossier, et aux charges retenus contre moi, il m'est impossible de me défendre correctement. A noter que dans les documents officiels de SFR, il est dit qu'en contactant le service client, on est en droit d'avoir une réponse écrite officielle en moins de 15 jours, mais dans mon cas, cela fait quasiment 2 mois que je bataille avec SFR, et à ce jour, je n'ai reçu aucune réponse écrite de leur part ;(
  6. Pour info, je recopie la réponse du service abonnement quand mon amie a voulu profiter de l'offre promo flash pour s'abonner à l'ADSL. C'est donc vraiment dommageable pour les membres de ma famille que d'être considéré comme client par SFR du fait de l'accord conclu entre Paris Habitat et SFR.
  7. Personnellement, il ne me semble pas illogique de devoir déclarer à son propriétaire, la liste des personnes vivants dans le logement. J'ai dans mes connaissances des personnes qui sont propriétaires de logements et qui les louent, et eux aussi demandent à leurs locataires, la liste des personnes vivant dans le logement.De façon certaine, l'OPAC de Paris connaît donc l'identité des personnes vivants dans leur parc de logements. Pour ce qui est des données communiquées par Paris Habitat à SFR, il ne s'agit donc que d'une supposition de ma part car tous les interlocuteurs à qui j'ai parlé (service client SFR ou Paris Habitat) ont refusé de répondre à cette question (à vrai dire, je ne sais pas vraiment si c'était un refus de leur part de me répondre, car peut être qu'ils ne savaient pas ce qu'il en était et n'ont donc pas répondu). Dans les données minimum qui ont été communiquées à SFR, il y avait le nom du locataire, ainsi que le numéro de téléphone, car les employés de SFR qui ont installés la fibre optique, disposaient de ces informations. Pour EDF ou GDF, les choses sont claires car j'ai signé un contrat avec eux et je suis donc client. En ce qui concerne les autres personnes de mon logement, ils ne sont pas clients EDF ou GDF. Pour ce qui est des impôts, tu fais référence aux impôts locaux ? Si c'est le cas, là aussi, les choses sont claires, car seul le locataire est redevable de l'impôt. Je crois que tu n'as pas compris le problème. Mon problème initial est que le service abonnement considère tous les habitants des logements de Paris Habitat comme étant clients SFR, et mon objectif est de trouver une solution pour ne plus être considéré comme client SFR. La solution la plus logique pour ne plus être client SFR, serait de faire une demande de résiliation auprès du service client de SFR, mais cette demande est refusée au motif que je ne suis pas client et que donc, je ne peux pas résilier mon abonnement. Si tu as une solution pour que le service abonnement de SFR ne me considère plus comme client SFR, je suis preneur. Je précise que je suis tout de même déjà tombé sur une personne du service abonnement de SFR qui a convenu que comme je n'avais signé aucun contrat avec eux, je n'étais pas client SFR, mais le problème, c'est que ça ne changeait rien, car c'est d'un point de vue informatique que ça bloque car leur informatique considère que je suis client. La solution serait que le service abonnement et client de SFR ait la même notion de ce qu'est un client, mais bon, je ne suis pas sûr que ce soit pour demain... Je cherche donc une solution qui me permettrait rapidement de ne plus être considéré comme client SFR.
  8. J'ai de nouveaux éléments supplémentaires. J'ai appelé le service abonnement et ils m'ont dit qu'à partir du numéro de téléphone de la personne, ils peuvent remonter à l'adresse, et dans mon cas, ils peuvent voir qu'il s'agit d'un logement Paris Habitat. Ils savent que le logement a le Triple Play Social, et dans ces conditions, ils considèrent automatiquement que toute personne vivant dans le logement est cliente SFR. Ce n'est donc effectivement pas le nom de ma compagne qu'ils ont dans leur base de données clients, mais les références de mon logement avec l'information qu'il y un abonnement Triple Play Social. J'ai ensuite appelé le service client pour savoir comment faire pour que les occupants du logement ne soient plus considérés comme clients SFR. Instinctivement, elle m'a dit qu'il fallait que ma compagne fasse une lettre de résiliation, mais après vérification, elle m'a dit que non, ça ne marcherait pas, car comme ma compagne n'est pas cliente SFR, elle ne peut pas résilier son contrat, et donc, elle continuera à être considérée par le service abonnement de SFR comme étant cliente D'après la personne du service client, la solution serait que la résiliation soit demandée au nom de mon logement, et non pas, au nom des occupants du logement. J'ai demandé si en tant que locataire en titre, j'avais le droit d'écrire au nom de mon logement et de signer le document, et elle m'a répondu que non, que cela devait être mon logement qui devait écrire et signer la demande de résiliation. J'ai répondu qu'a priori, mon logement ne savait ni écrire, ni signer, et donc, sa solution était un peu dure à mettre en place. Elle m'a dit qu'elle ne connaissait pas bien l'abonnement Triple Play Social et que c'était la première fois où elle se trouvait avec la situation où le client n'est pas un être humain, et qu'en conséquence, il fallait qu'elle se renseigne et qu'elle me rappelerait. Je vais donc attendre pour voir si SFR trouve une solution pour que mon logement ne soit plus client chez eux. Du côté de mon bailleur Paris Habitat, ils ne comprennent pas la situation, car pour eux, ni les occupants du logement, ni le logement ne sont clients SFR, il n'y a que Paris Habitat qui soit client du fait de la signature de l'accord. Pour eux, l'erreur vient de chez SFR et donc, ils me disent de me débrouiller avec SFR pour résoudre le problème. J'espère qu'une solution pourra être trouvée un jour.
  9. Merci pour ta réponse. Effectivement, le fait que SFR considère le logement comme client pourrait être une explication. Cela pourrait expliquer pourquoi quand le service abonnement dit à ma compagne qu'elle est déjà cliente SFR (sachant qu'en réalité, elle veut dire que c'est le logement que nous occupons qui est déjà client) et pourquoi, le service client de SFR lui dit qu'elle n'est pas cliente SFR. Cependant, cela me fait quand même bizarre qu'un logement puisse être client. Dans le document des conditions générales d'installation de SFR, ils définissent le client de la façon suivante : "Client : désigne la personne physique agissant à titre privé ou professionnel résidant en France métropolitaine, disposant de sa pleine capacité, qui s’inscrit au Service dont, par son inscription, elle accepte les conditions." D'après cette définition, ma compagne ne peut pas être cliente car elle n'a souscrit à aucun service SFR (seul Paris Habitat a signé une convention avec SFR), mais à ce que je sache, un logement n'est pas une personne physique, et donc, je doute qu'il puisse être considéré comme étant un client. En tout cas, ce serait ennuyeux que le client soit le logement, car cela voudrait dire que la seule façon qu'aurait ma compagne pour ne plus être considérée comme cliente SFR, ce serait de déménager ailleurs, ce qui serait un peu abusé. En tout cas, j'espère que Lionel répondra pour dire exactement quel est le statut des personnes vivants en logement Paris Habitat (ou à défaut, le statut du logement si c'est lui qui est considéré comme client). L'étape pour moi, sera de savoir s'il est possible de ne plus être considéré par le service inscription de SFR, comme étant déjà client. Pour anticiper une éventuelle question de pourquoi je souhaite que ma compagne (ou mon logement) ne soit pas considéré comme client SFR, c'est que le statut "non client SFR" est plus intéressant pour s'abonner à des offres SFR. Par exemple, début avril, il y avait une promotion flash pour s'abonner à la fibre optique pour seulement 10 euros/mois, mais cette offre était réservée aux nouveaux clients SFR.
  10. Faut se calmer ! Je réponds dans l'ordre des interventions, ce qui fait que j'ai d'abord répondu à pinky60 et seulement ensuite à toi. Entre ton message et ma réponse, il s'est écoulé 45 minutes, ce qui est un délai tout à fait correct. Si ça t'énerve que je mette plus de 10 minutes pour te répondre, merci de ne plus poster dans mon sujet car ça évitera tout problème futur. Pas tout compris. Quand tu dis "loger", tu veux dire "considérée" ? Si c'est le cas, j'ai du mal à envisager que SFR puisse donner le statut de "client" à un appartement.
  11. Je voulais dire Lionel. Je sais que c'est un forum d'aide entre abonnés de SFR et que tu n'as pas toutes les réponses à mes questions. Cependant, je pense que tu peux comprendre que ta réponse concernant le fait que je paie le service dans mes charges et que je peux prendre un autre FAI que SFR, ne m'aide pas à résoudre mon problème. Ce qui répond bien à ma question, c'est ta phrase disant que c'est Paris Habitat qui est le client de SFR, et que donc, les habitants de logements Paris Habitat ne sont pas des clients. Au niveau de Paris Habitat, je n'ai pas eu accès à l'accord entre SFR et Paris Habitat, mais ils m'ont dit que pour eux, je n'étais pas client SFR. Cependant, ce qui compte avant tout, c'est de savoir comment SFR considère les habitants de Paris Habitat. J'ai appelé le service client qui n'a pas su me répondre et m'a conseillé de leur écrire. J'ai écrit une lettre au service client qui ne m'a pas répondu. J'ai envoyé un mail au service client, et j'ai eu comme réponse qu'il fallait que je leur téléphone, mais la personne que j'ai eu au téléphone ne savait pas ce qu'il en était et m'a dit de leur écrire. J'ai donc envoyé un nouveau courrier mais j'ignore si j'aurais une réponse. J'ai également écrit sur le forum de SFR et j'ai eu cette fois comme réponse que j'étais considéré comme client SFR, mais sans pouvoir le justifier. C'est pour cette raison que je tente à présent de poser ma question sur ce forum. La dernière fois que j'ai eu quelqu'un du service client de SFR au téléphone, il m'a dit qu'il avait connaissance de l'abonnement triple play social, mais qu'il n'avait pas été formé dessus et que donc, il ne connaissait pas en détail ce que ça impliquait. A noter que les locataires ont tout de même reçu de la part de SFR un papier contenant un numéro de contrat, ainsi qu'un identifiant client. Je pense que c'est à cause de ça que le service abonnement considère que les habitants Paris Habitat sont déjà clients. En revanche, du côté du service client, ils semblent partir du principe que comme la personne ne paie pas de facture, elle n'est pas cliente.
  12. Pfff, c'est énervant les gens qui répondent sans bien maîtriser leur sujet. Pour info, il faut déclarer tous les ans à Paris Habitat la totalité des personnes vivants dans le logement. Paris Habitat connaît donc toutes les personnes qui vivent dans leurs immeubles. J'ai eu un enfant l'année dernière, et je l'ai déclaré à la mairie et à Paris Habitat. Dans le cadre de l'accord conclu entre Paris Habitat et SFR, Paris Habitat a transmis un certain nombre de données personnelles, et en conséquence, SFR pourrait très bien avoir une base de données avec la totalité des habitants des logements de Paris Habitat. Cependant, j'avoue ne pas en être certain car je ne sais pas si Paris Habitat a uniquement transmis les informations relatives aux locataires, ou s'il y a eu transmission de la totalité des habitants. En tout cas, si ma compagne (qui a le simple statut d'habitante de l'immeuble) essaye de s'abonner à la fibre optique de SFR depuis le site web, elle a droit à un message d'erreur disant qu'elle est déjà abonnée et qu'elle doit composer le numéro du service abonnement pour plus d'infos. Au niveau du service abonnement, on lui dit qu'elle est référencée dans leurs bases de données avec l'offre de Paris Habitat. Cependant, si elle demande au service client (1023) à être retirée des bases de données, on lui dit que ce n'est pas possible car elle n'est pas cliente SFR. Autrement dit, en fonction du service SFR contacté, mon amie peut être cliente ou non cliente. C'est pour cette raison que je cherche à déterminer le statut qu'ont les habitants des logements de Paris Habitat par rapport à SFR.
  13. Je fais un nouveau post pour remettre au clair ma question. Ma seule et unique question est : Est-ce que toute personne vivant dans un logement Paris Habitat, est automatiquement considérée par SFR comme étant abonnée/cliente SFR ? Pour éviter tout malentendu, je précise que le terme "client" est à comprendre au sens juridique. Je précise aussi que quand je dis toute personne, je ne me limite pas aux seuls locataires.
  14. Mon bail est vieux de 30 ans et je peux te garantir qu'il n'y a rien de mentionner dedans concernant l'accord passé avec SFR Ce que tu cites n'est pas mon post initial, mais ma réponse à Laurent. Faux. Si c'est SFR qui possède une base de données contenant des informations personnelles me concernant, c'est avec SFR que je dois discuter des modalités pour avoir accès à mes informations et éventuellement les rectifier. Si tu as un doute sur ce que je te dis, je t'invite à consulter le site de la CNIL et tu verras que c'est le possesseur de la base de données qui est soumis à des obligations légales concernant sa base de données, et non pas l'entité qui lui a donné les informations nécessaires pour qu'il créé la base de données. S'il te plaît, ne confonds pas ce que j'ai dit, avec les propos de Laurent. C'est Laurent qui a parlé du fait que je pouvais prendre la fibre optique avec un autre FAI, mais comme je l'ai dit, sa réponse est sans aucun lien avec ma question, et en ce qui me concerne, à aucun moment, je ne dis souhaiter prendre la fibre optique avec un autre FAI. Si j'ai cité Free en réponse à Laurent, c'était uniquement pour indiquer qu'il se trompait en disant qu'il était possible de prendre la fibre avec n'importe quel FAI. A aucun moment, je ne dis que je veux prendre la fibre optique avec Free. Pour ta dernière remarque, qui te dit que je n'ai pas déjà un abonnement ADSL avec Free ? Je parle de la base de données clientèle, qui contient le nom des clients SFR.
  15. Si j'ai cité Free, c'était pour donner un exemple concrêt du fait que contrairement aux dires de Lionel_SFR, il n'est pas possible de prendre un abonnement fibre optique chez n'importe quel FAI. SFR a obtenu le monopole pour l'installation du réseau fibre optique et donc, un autre FAI n'a pas le droit d'installer son propre réseau. Pour prendre un abonnement fibre optique chez un autre opérateur, il est donc nécessaire qu'il y ait eu un accord de mutualisation avec SFR, et pour le moment, SFR ne l'a pas encore fait avec tous les opérateurs. Pour être précis, il dit "Toute personne habitant votre immeuble". J'avoue que j'ai des doutes sur ce qu'a voulu dire lionel. Le mieux étant qu'il précise de façon plus claire ce qu'il a voulu dire. En tout cas, dans mon message initial, quand je parle de toute personne habitant l'immeuble, je ne me limite pas à une personne par logement, mais je fais référence à la totalité des personnes de l'immeuble. Cependant, je ne comprends toujours pas pourquoi lionel et toi, vous me parlez de mon bailleur et des charges à payer, car cela n'a strictement rien à voir avec ma question. En gros, le service client de SFR me dit que compte tenu de l'accord passé entre eux et mon bailleur, la totalité des personnes vivant dans un logement Paris Habitat est considéré par eux comme étant client/abonné SFR, et je souhaite savoir si cela est exact. Et si c'est exact, je souhaite savoir si c'est possible de consulter l'accord qui a été passé entre eux et mon bailleur. Je souhaite également savoir la procédure pour être retiré de leur base de données clientèle.
×
×
  • Create New...