Jump to content
Justneuf

Search the Community

Showing results for tags 'free mobile'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Categories

  • ADSL-VDSL
  • Altice
  • Fibre
  • Justneuf
  • Mobile
  • Numericable
  • Patrick Drahi
  • RED by SFR
  • SFR
  • Telephonie
  • Television
  • Divers

Forums

  • Général
    • Revue de presse
    • JustNeuf 's Café
    • Les sondages
    • Fond de cale...
  • Forums Altice - SFR
    • Internet en ADSL
    • Très Haut Débit
    • Service client
    • Télévision
    • Services
    • Les box
    • Offres mobile
  • Autres forums
    • Réseaux et logiciels
    • Les Autres F.A.I.s
  • Cotdaz's Sujets

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Téléphone


NRA


ICQ


AIM


MSN


Site Internet


Yahoo


Jabber


Skype


Ville


Loisirs


Offre


MAC Neuf TV


MAC Box


Firmware

Found 4 results

  1. Cinq mois après la fin des négociations autour de la cession de Bouygues Telecom, l'opérateur reprend les hostilités. En ligne de mire: le nouvel accord d'itinérance passé au mois de juin entre ses concurrents. [EXCLUSIF] Bis repetita. Après l'échec des négociations en avril dernier sur une vente de Bouygues Telecom, la filiale du groupe de BTP relance la bataille juridique. L'opérateur a saisi fin juillet l'autorité de la concurrence afin de faire condamner Free Mobile et Orange pour entente et demande de mettre fin immédiatement à la prolongation de l'accord d'itinérance signé entre les deux parties le 15 juin dernier. Ce contrat prévoit l'utilisation par Free du réseau 2G et 3G de l'opérateur historique jusqu'en 2020 au plus tard, le temps de finir de déployer son propre réseau. Initialement, l'extinction était prévue pour fin 2018 à la demande de l'Autorité de la concurrence. En attendant la date butoir, une limitation progressive des débits utilisés par les abonnés Free Mobile sur le réseau d'Orange est programmée dès janvier 2017. Mais la semaine passée, les abonnés ont déjà été informés de cette baisse dès le 1er septembre 2016 (5 mégabits par seconde en débit descendant et 448 kilobits par seconde en débit montant). En janvier prochain, cette chute se poursuivra (1 mégabit par seconde et 448 kilobits par seconde) jusqu'en 2018 puis 2020. Le débit sera alors plafonné à 384 kilobits par seconde. Trois saisines contre Orange et Free Ces dispositions ne concernent que les client de Free Mobile utilisant la 3G en itinérance sur le réseau Orange. Ce principe, accepté par le gendarme des télécoms, l'Arcep, n'a pas plu à Bouygues Telecom. Le groupe a intenté deux autres recours devant le Conseil d'Etat au mois de juillet à l'encontre de l'autorité de régulation des télécoms pour excès de pouvoir. Selon la filiale du groupe de BTP, l'institution aurait dû demander de réduire la durée du contrat et de modifier les conditions d'extinctions de l'itinérance. Le second recours vise à faire annuler les lignes directrices publiées par le gendarme des télécoms sur le partage des réseaux mobiles. La société de Martin Bouygues avait déjà tenté par le passé de casser le premier accord d'itinérance passé entre Orange et Free Mobile. En vain. Contacté à ce sujet par L'Express, Bouygues Telecom n'a pas souhaité faire de commentaires sur les affaires en cours. Source : L'Express
  2. A partir du 1er septembre, Free Mobile va brider les débits de ses clients qui sont en itinérance sur le réseau d'Orange. 5 Mb/s pour commencer, avec une baisse progressive jusqu'à 384 kb/s en 2020. Dans le même temps, l'opérateur annonce jusqu'à 260 Mb/s pour sa 4G+. Free Mobile est en train de prévenir ses clients qu'une nouvelle fiche d'informations standardisée serait mise en place dès le 1er septembre. Celle-ci annonce un bridage de l'itinérance sur le réseau de « l'opérateur partenaire », c'est-à-dire celui d'Orange. 5 Mb/s dès le 1er septembre, 384 kb/s en 2020 Cela se fera en plusieurs étapes : 1er septembre 2016 : 5 Mb/s en téléchargement et 448 kb/s en upload 2017 et 2017 : 1 Mb/s en téléchargement et 448 kb/s en upload 2019 : 768 kb/s en téléchargement et 384 kb/s en upload 2020 : 384 kb/s dans les deux sens À titre de comparaison, 384 kb/s c'est ce que proposent certains opérateurs lorsque leurs dépassent leur « Fair use ». Pour rappel, ce changement fait suite à une annonce commune des deux opérateurs de mettre en place un « désengagement progressif » de l'itinérance, conformément aux souhaits de l'ARCEP. Comme prévu, l'extinction de l'itinérance est donc actée pour la fin de l'année 2020. Source et suite de l'article : NEXT>INPACT
  3. Dans le cadre d'un règlement de différend opposant Free Mobile à SFR, l'ARCEP, dans sa formation de règlement des différends, a précisé les modalités dans lesquelles les pylônes doivent être partagés entre ces deux opérateurs de réseaux mobiles. Pour fournir leurs services, les opérateurs mobiles déploient des antennes sur des sites en vue d'assurer la couverture du territoire. Il existe près de 40 000 sites en France métropolitaine, qui sont d'une grande diversité : les principaux types sont les toits-terrasses, les pylônes et les châteaux d'eau. Le cadre réglementaire prévoit que les opérateurs mobiles doivent privilégier le partage de sites passifs entre eux, afin notamment de privilégier un investissement efficace et concourir à la préservation de l'environnement (protection des paysages par le déploiement d'un nombre réduit d'antennes). À cet effet, les opérateurs doivent répondre aux demandes raisonnables d'accès à leurs sites émanant d'autres opérateurs. En outre, étant donné l'entrée plus tardive de Free Mobile sur le marché, des obligations spécifiques de partage pèsent sur les autres opérateurs mobiles. Dans ce contexte, Free Mobile a saisi l'ARCEP en règlement de différend des conditions dans lesquelles il accède aux pylônes de SFR. Si les conditions d'accès aux pylônes de SFR lui paraissaient satisfaisantes en 2014, Free Mobile se plaint que le rythme de production ait ralenti à compter de la fin de l'année, et que SFR ait refusé sa dernière commande. Free Mobile a ainsi demandé à l'ARCEP que SFR accepte cette commande et que SFR soit soumise à un calendrier contraignant de mise à disposition de ses pylônes. En l'espèce, l'ARCEP a considéré que la mise à disposition des pylônes par SFR, en 2015, se faisait à un rythme insuffisant, tendant à priver de leur portée utile les obligations réglementaires de SFR. Afin qu'elle fournisse un accès effectif et diligent à Free Mobile à ses sites, l'Autorité a ainsi enjoint à la société SFR de proposer à Free Mobile, sous des délais contraints, un avenant au contrat concerné acceptant la commande de Free Mobile et prévoyant un calendrier de mise à disposition des sites. SFR devra ainsi respecter un rythme minimum de production, tel que défini par l'Autorité, et ce, sous réserve que Free Mobile respecte également ses obligations contractuelles. Cette décision sera publiée prochainement sous réserve des secrets protégés par la loi. Source: Arcep
  4. Free mobile devrait proposer, entre autre, un abonnement sans engagement 5 heures + SMS illimités + 2 GO data à 9,90 € sans fourniture mobile...... SFR pour contrecarrer lance les forfaits RED sans engagement : 2 heures + SMS illimités + 2 GO data à 32.90 € sans fourniture mobile : Plus de 20 € d'écart pour un service moindre ! C'est une réponse ça ??????????????? A croire que SFR veuille faire fuir ses clients !
×
×
  • Create New...