Cotdaz
A l'occasion de ses 30 ans, SFR propose deux offres sans condition de durée : La Série Limitée 30 ans forfait 100Go pour le mobile et La Série Limitée 30 ans box de SFR. Commercialisées du 20 avril au 6 juin, ces offres proposées à 24,99€, chacune, intègrent tous les contenus premium de SFR (SFR PRESSE, SFR PLAY, SFR SPORT, SFR NEWS), 100Go pour le forfait mobile et la fibre jusqu'à 1Gbit/s pour la box.
Fort de la première infrastructure en fibre optique (FTTB/FTTH) de France avec plus de 9,3 millions de prises éligibles et d'un réseau 4G couvrant 81% de la population dont l'amélioration des performances a été saluée dans le dernier Baromètre nPerf (2ème place au classement général), SFR entend offrir à ses clients la meilleure expérience en Très Haut Débit.
Ces deux offres sont accessibles à tous.
Deux offres exceptionnelles à 24,99€, chacune, sans condition de durée, avec le meilleur des contenus SFR
Depuis aujourd'hui, les clients peuvent souscrire à ces deux offres simples intégrant tous les contenus premium de SFR :
SFR PRESSE, avec l’accès en illimité à un catalogue de plus de 60 titres de la presse quotidienne et magazine ; SFR NEWS, un nouvel éclairage sur le monde en suivant en direct et en continu toute l'info sportive, économique et locale ; SFR SPORT, avec ses 5 chaînes dédiées au sport et les plus grandes compétitions sportives du rugby anglais, des sports extrêmes, du basket, des sports de combat, de la Premier League anglaise et de la Liga portugaise de football ; SFR PLAY pour profiter depuis la box de chaînes comme Discovery, SyFy, 13ème Rue, des plus grands films cultes, documentaires et chaînes jeunesse, et de SFR PLAY VOD illimitée, le  1er service de SVOD en France sans cesse enrichi de séries exclusives et inédites (TAKEN, The SAME SKY, Sirènes, Riviera…), de films dont le plus grand catalogue de films français et de programmes pour toute la famille. 
Dans la limite des 100 000 premières souscriptions valables sur le fixe et sur le mobile.
Baromètre des connexions Internet Mobile en France métropolitaine – 1er trimestre 2017 https://www.nperf.com/fr/
Détails et conditions des offres sur www.sfr.fr
 

Cotdaz
SFR annonce la décision de Michel Paulin, Directeur général délégué, de quitter ses fonctions pour des raisons personnelles.
Michel Combes, Directeur général d'Altice et Président Directeur Général de SFR Group poursuivra, avec le Comité Exécutif de SFR et l'appui du Groupe Altice, la transformation de l'entreprise et le rétablissement de la performance opérationnelle de SFR.
Par ailleurs, dans le cadre des prochaines étapes du développement du groupe en France, Michel Combes  a confié à Alain Weill, Directeur général des activités Media d'Altice et Directeur général de SFR Media, la mission de préparer avec lui l'intégration des actifs télécoms et medias afin de mettre en place la meilleure organisation  à l'issue du processus de prise de contrôle de NextRadioTV. 
Michel Combes "salue l'engagement total de Michel Paulin au service de l'entreprise. Michel a réussi à poser les bases de la nécessaire transformation du Groupe. Son expertise et son leadership ont été des atouts majeurs pour l'entreprise. Avec Alain Weill, ainsi que toute l'équipe de management de SFR, nous sommes pleinement mobilisés afin de poursuivre la transformation de l'entreprise engagée ces derniers mois, continuer d'améliorer les performances opérationnelles et préparer les prochaines étapes du développement du Groupe autour de son projet d'investissements massifs dans les réseaux, de convergence télécoms-medias-publicité et de digitalisation de l'expérience client."
Michel Paulin "remercie Patrick Drahi, Michel Combes, Alain Weill et l'ensemble des équipes Altice et SFR pour leur confiance et leur soutien."
Michel Paulin "regrette de mettre un terme à sa participation dans cette magnifique aventure industrielle, certainement la plus ambitieuse et élaborée du secteur des télécoms et des médias en Europe".

Cotdaz
Grâce à l'acquisition par Altice de ces nouveaux droits exclusifs, les chaînes SFR Sport, déjà diffuseurs des championnats français de ProA, ProB, Ligue Féminine et des matchs des équipes de France féminines et masculines, renforcent leur offre basket en proposant, dès l'automne 2017, les plus prestigieuses coupes d'Europe de clubs.
Durant les quatre saisons de la période 2017/2021, SFR Sport diffusera les meilleures rencontres des phases de poules et phases finales de l'Euroligue ainsi que son prestigieux Final Four. L'occasion de retrouver chaque semaine la douzaine de stars de l'Equipe de France évoluant dans les plus grands clubs Européens (Nando de Colo à Moscou, Thomas Heurtel à Barcelone, Antoine Diot à Valence, Kim Tillie à l'Olympiakos.).
Durant cette période 2017/2021, les chaînes SFR Sport diffuseront également l'Eurocoupe, dans laquelle figureront pour la saison 2017/2018 trois clubs français : l'ASVEL, le CSP Limoges et le Levallois Metropolitans.
Les chaînes SFR Sport diffuseront les rencontres des clubs français en Eurocoupe le mardi ou le mercredi soir à partir du 10 octobre et les meilleures affiches de l'Euroligue impliquant les internationaux français le jeudi soir à partir du 12 octobre 2017.
François Pesenti, Directeur Général de SFR Sport : « Avec l'Euroligue et son contingent de stars françaises ainsi que des clubs aussi prestigieux que l'ASVEL, Limoges ou Levallois en Eurocup, SFR Sport propose désormais les plus grandes rencontres du basket français et européen et devient incontestablement la chaîne de référence du basket en France. L'acquisition des plus prestigieuses compétitions européennes de football et de basket, confirme la stratégie du groupe Altice de proposer à ses abonnés les contenus les plus attractifs dans les sports les plus populaires ».

Cotdaz
Le gouvernement a-t-il sonné le glas des kiosques presse lancés tambour battant en 2016 par SFR, et plus récemment par Bouygues Telecom ? Mercredi 6 septembre, le ministre de l'action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a jeté un froid en leur demandant de mettre fin aux pratiques d'optimisation fiscale mises en place en même temps que ces bouquets, et qui leur permettent de bénéficier en partie de la TVA très avantageuse de la presse fixée à 2,1 %.
Pourtant, SFR affirme au Monde qu'il n'a pas du tout l'intention de mettre un terme à ce service à succès. « Nous sommes un acteur de la presse écrite et numérique de très long terme », insiste un porte-parole du groupe. Une manière de répondre à ses détracteurs, selon lesquels l'astuce fiscale était la principale motivation de son kiosque.
Source et article complet: Le Monde

Cotdaz

SFR perd à nouveau son patron

Par Cotdaz, dans SFR

Michel Paulin, le directeur général de SFR, est sur le départ. Arrivé à la tête de l'opérateur au carré rouge en mai 2016, il va quitter ses fonctions dans les prochaines semaines. Ce départ serait le cinquième d'un dirigeant de SFR depuis celui de Frank Esser en 2012. « Le groupe a engagé une réflexion sur une nouvelle organisation pour SFR compte tenu des changements à venir sur le périmètre de l'opérateur », rapporte une source interne souhaitant rester anonyme. 
Certains imaginent ainsi déjà qu'Armando Pereira, l'associé de Patrick Drahi et homme à poigne, puisse prendre la tête de l'opérateur. L'homme est redouté des salariés. Michel Paulin, lui, jouit d'un bon capital sympathie. Chez SFR, on vante régulièrement sa franchise, son exigence et ses qualités d'écoute.
Source et article complet: Les Echos

Cotdaz
Contacté ce mercredi après-midi, Salvatore Tuttolomondo, directeur régional SFR Hauts-de-France, est allé à la pêche aux infos auprès de ses techniciens. Au-delà d'une «  panne signalée ce mardi à 18 h 46 et réglée mercredi à 11 h 44  », il semblerait que le problème se focalise sur l'antenne de la commune. «  Sur les antennes relais du périmètre Lens-Liévin-Hénin-Carvin, on est en train de changer des éléments par du matériel de dernière génération. Il est fort possible que des micro-coupures apparaissent quand ces changements ont lieu.  » Ces antennes apporteront demain la 4 G+ (actuellement seuls Oignies et Leforest en sont dotés dans l'agglo), et après-demain la 5G et la 5G+, précise le directeur régional.
Voilà qui intéressera grandement les abonnés locaux mais ces derniers désirent avant tout utiliser leur portable pour sa fonction basique : téléphoner. 
Source et article complet: La Voix Du Nord

Cotdaz
Patrick Drahi, le propriétaire de SFR, veut quoi qu'il en coûte être propriétaires de ses infrastructures télécoms. Et il ne reculera, vraisemblablement, devant rien pour arriver à ses fins. Ce mardi, l'opérateur au carré rouge a confirmé à La Tribune que sa volonté de fibrer seul et sans argent public 100% du territoire d'ici à 2025 n'était en rien une proposition. « Nous le faisons », indique une source proche de l'état-major. « Nous allons préciser le financement, le rythme, le calendrier dans les prochaines semaines, nous dit-on. Pour autant, nos déploiements sont en cours. »
Voilà une réponse cinglante à Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'État en charge du numérique. Lundi, dans un entretien aux Échos, celui-ci s'est montré pour le moins critique envers le programme de SFR. « Cette proposition spécifique n'est pas encore accompagnée d'un plan opérationnel qui explique comment elle est faisable », a-t-il jugé. Avant d'estimer que l'ambition de SFR n'est pas « aujourd'hui » raccord avec « l'état d'esprit de l'État ». Et ce « notamment vis-à-vis des RIP [réseaux d'initiative publique, NDLR], ces zones où les réseaux sont à l'initiative publique, c'est-à-dire à la fois avec un financement local et national dans toutes les zones peu denses et habituellement peu rentables ».
Source et article complet: La Tribune