Cotdaz
A l'occasion de ses 30 ans, SFR propose deux offres sans condition de durée : La Série Limitée 30 ans forfait 100Go pour le mobile et La Série Limitée 30 ans box de SFR. Commercialisées du 20 avril au 6 juin, ces offres proposées à 24,99€, chacune, intègrent tous les contenus premium de SFR (SFR PRESSE, SFR PLAY, SFR SPORT, SFR NEWS), 100Go pour le forfait mobile et la fibre jusqu'à 1Gbit/s pour la box.
Fort de la première infrastructure en fibre optique (FTTB/FTTH) de France avec plus de 9,3 millions de prises éligibles et d'un réseau 4G couvrant 81% de la population dont l'amélioration des performances a été saluée dans le dernier Baromètre nPerf (2ème place au classement général), SFR entend offrir à ses clients la meilleure expérience en Très Haut Débit.
Ces deux offres sont accessibles à tous.
Deux offres exceptionnelles à 24,99€, chacune, sans condition de durée, avec le meilleur des contenus SFR
Depuis aujourd'hui, les clients peuvent souscrire à ces deux offres simples intégrant tous les contenus premium de SFR :
SFR PRESSE, avec l’accès en illimité à un catalogue de plus de 60 titres de la presse quotidienne et magazine ; SFR NEWS, un nouvel éclairage sur le monde en suivant en direct et en continu toute l'info sportive, économique et locale ; SFR SPORT, avec ses 5 chaînes dédiées au sport et les plus grandes compétitions sportives du rugby anglais, des sports extrêmes, du basket, des sports de combat, de la Premier League anglaise et de la Liga portugaise de football ; SFR PLAY pour profiter depuis la box de chaînes comme Discovery, SyFy, 13ème Rue, des plus grands films cultes, documentaires et chaînes jeunesse, et de SFR PLAY VOD illimitée, le  1er service de SVOD en France sans cesse enrichi de séries exclusives et inédites (TAKEN, The SAME SKY, Sirènes, Riviera…), de films dont le plus grand catalogue de films français et de programmes pour toute la famille. 
Dans la limite des 100 000 premières souscriptions valables sur le fixe et sur le mobile, jusqu'au 6 juin 2017.
Baromètre des connexions Internet Mobile en France métropolitaine – 1er trimestre 2017 https://www.nperf.com/fr/
Détails et conditions des offres sur www.sfr.fr
 
Cotdaz
Des milliers de salariés de Portugal Telecom ont participé vendredi à une journée de grève et manifesté à Lisbonne pour protester contre des transferts de postes vers d'autres entités du groupe français Altice, qui a repris l'opérateur historique portugais fin 2014.
Le taux d'adhésion à la grève a été chiffré à 70% des 9.500 salariés par un dirigeant syndical, alors que la direction du groupe l'a évalué à seulement 19%, affirmant que "tous les services aux clients ont été assurés".

"Non au vol des droits acquis" et "contre l'intimidation et le chantage", ont scandé les manifestants, vêtus de t-shirts noirs arborant une version détournée du logo d'Altice qui portait le mot "aldrabice" ("escroquerie").
Le groupe du magnat des télécoms et des médias Patrick Drahi a racheté Portugal Telecom en décembre 2014 à l'opérateur brésilien Oi pour 7,4 milliards d'euros.
Source et article complet: Le Figaro
Cotdaz
Michel Combes, le directeur général d'Altice, et Michel Paulin, le directeur général de SFR, ont décidé de secouer le monde des télécoms. Comme ils l'avaient annoncé la semaine dernière, ils ont publiquement dévoilé ce mercredi leur plan pour fibrer «l'intégralité du territoire d'ici à 2025». Ce faisant, l'opérateur s'extrait volontairement du plan France Très haut débit établi en 2013 et qui découpait le territoire en trois zones. L'une très dense, dans laquelle tous les opérateurs peuvent déployer leurs réseaux. L'autre moyennement dense, dans laquelle Orange déploie 80% des fibres et SFR le solde. Enfin, une dernière zone rurale dans laquelle les collectivités locales accordent des subventions à un opérateur qui installera un réseau unique ouvert à tous les autres. «Ce plan est totalement obsolète et très coûteux en deniers publics», a estimé Michel Combes en préambule.
À la place, SFR propose un plan simple. Il se débrouille seul pour offrir un accès très haut débit à l'ensemble des 33 millions de foyers métropolitains.
Source et article complet: Le Figaro
Cotdaz
Ils sont des centaines de riverains à ne plus avoir de télévision, d’internet et de téléphone quasiment depuis début juillet dans le quartier Étouvie. La faute au passage de relais entre Wibox (anciennement France CitéVision) et l'opérateur SFR. La migration devait s'opérer début juillet, date fixée par SFR qui a racheté Wibox en août dernier. Dans certains quartiers de la ville, notamment à Sainte-Anne, Saint-Acheul, route d'Abbeville… l'opération s'est plutôt bien déroulée pour les anciens abonnés de Wibox. Mais à Étouvie, la situation est bien plus tendue.
«  Depuis mercredi dernier, nous n’avons plus de télé, ni internet, ni téléphone. C'est une honte à notre époque  », se plaint Guislain Pétain, le président du comité de quartier Étouvie le renouveau, lui-même abonné Wibox. Un courrier l'avertissait il y a quelques semaines que le réseau allait être coupé et qu'il faudrait dans la foulée brancher la nouvelle box SFR pour que télé, internet et le téléphone puissent à nouveau fonctionner.
Source et article complet: courrier-picard.fr
Cotdaz
Le journaliste Jean-Jacques Bourdin a reçu un invité un peu spécial dans son émission "Bureau de vote" sur la matinale de RMC... à savoir Michel Paulin, directeur général de SFR.
Le grand patron de SFR, Michel Paulin, était l'invité, vendredi 14 juillet, de la séquence "bureau de vote" de la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Et qui est actionnaire, à hauteur de 49%, de RMC ? C'est le groupe Altice, notamment propriétaire de ... SFR. Autrement dit : Michel Paulin joue un peu à domicile, et Jean-Jacques Bourdin le sait.
Histoire de désamorcer les critiques, il choisit de faire un gros "disclaimer" au moment d'annoncer son invité.
Source et article complet: Telestar.fr
Cotdaz
Altice renforce sa position au Portugal, son deuxième marché en Europe après la France. Déjà détenteur de l'opérateur historique Portugal Telecom, Altice lui adjoint aujourd'hui un groupe audiovisuel, Media Capital. L'opérateur fondé par Patrick Drahi a annoncé vendredi avoir racheté 94,7 % du capital de ce groupe à l'espagnol Prisa, qui se débat avec des difficultés financières. Le montant de l'acquisition est estimé à 440 millions d'euros en valeur d'entreprise. Altice indique qu'il va ensuite lancer une offre pour acquérir le solde des titres cotés à la Bourse de Lisbonne.
Fondé en 1992, Media Capital est le premier groupe audiovisuel du pays. Il possède notamment la chaîne de télévision TVI, qui est l'équivalent de TF1 en France, ainsi que d'autres chaînes gratuites et des chaînes thématiques, dont la chaîne d'info TVI24 News. L'ensemble pèse 25 % de part d'audience et pratiquement 40 % des recettes publicitaires du pays.
Source et article complet: Le Figaro
Cotdaz
Le 11 juillet, Michel Liebgott, Président de la Communauté d'Agglomération du Val de Fensch et Maire de Fameck et Didier Jenczak, Directeur des relations régionales Est de SFR, annoncent la commercialisation de la fibre(1) optique des premiers logements et locaux professionnels à Florange dès à présent et à Fameck début août 2017. D'ici fin juillet 2017, ce seront près de 20 000 logements éligibles à la fibre(1) dans la Communauté d'Agglomération du Val de Fensch (FLORANGE ET FAMECK).
Les travaux ont consisté à faire évoluer le réseau câblé historique en installant la fibre optique au plus près des habitations tout en conservant la terminaison coaxiale. Cette solution, appelée fibre FTTB « Fiber to the Building » ou fibre jusqu'au pied de l’immeuble, présente 2 avantages pour le client :
Un raccordement rapide et simplifié au Très Haut Débit Un confort d’utilisation inégalé des services de télévision et d’Internet (une bande passante dédiée à la diffusion des services TV). Cette avancée technologique permettra aux usagers de bénéficier de débits internet jusqu'à 10 fois supérieurs à ceux permis par l'ADSL, d'une qualité d'image Haute Définition et d'un ensemble de services et de contenus audiovisuels premium.
(1) Fibre avec terminaison coaxiale ou optique selon éligibilité