Des parlementaires veulent déposer une proposition de loi pour contrer SFR


Cotdaz

La proposition faite cet été par SFR d'installer l'Internet très haut débit (la fibre) sur tout le territoire continue de faire des remous auprès des élus. L'opérateur détenu par Patrick Drahi a suggéré de se substituer à la puissance publique en investissant également dans les territoires ruraux, où ces investissements ont été pris en charge par les collectivités. Problème aux yeux des élus : rien, aujourd'hui, ne peut empêcher SFR de mettre sa menace à exécution.

Une poignée de sénateurs s'est donc mobilisée pour rédiger un texte qui empêcherait SFR de se livrer à ce qu'ils considèrent être de la concurrence déloyale. « Je travaille sur une proposition de loi qui aurait pour objectif de sécuriser les investissements publics. Si ces investissements existent, c'est pour pallier les carences du privé. Il serait donc contre-productif qu'une entreprise privée ait changé d'avis. Imagine-t-on un nouveau réseau d'eau ou d'électricité venant concurrencer ceux des villes ? », explique, lundi 18 septembre, Patrick Chaize, sénateur Les Républicains de l'Ain et président de l'Avicca, Association des villes et collectivités pour les communications. « Il s'agit de donner à la collectivité une autorité organisatrice », complète l'élu, qui espère avoir terminé la rédaction du texte pour la rentrée parlementaire d'ici une quinzaine de jours.

Source et article complet: Le Monde



Retour utilisateur

Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.



Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.