SFR fait cavalier seul pour la fibre


Cotdaz

Patrick Drahi, le propriétaire de SFR, veut quoi qu'il en coûte être propriétaires de ses infrastructures télécoms. Et il ne reculera, vraisemblablement, devant rien pour arriver à ses fins. Ce mardi, l'opérateur au carré rouge a confirmé à La Tribune que sa volonté de fibrer seul et sans argent public 100% du territoire d'ici à 2025 n'était en rien une proposition. « Nous le faisons », indique une source proche de l'état-major. « Nous allons préciser le financement, le rythme, le calendrier dans les prochaines semaines, nous dit-on. Pour autant, nos déploiements sont en cours. »

Voilà une réponse cinglante à Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'État en charge du numérique. Lundi, dans un entretien aux Échos, celui-ci s'est montré pour le moins critique envers le programme de SFR. « Cette proposition spécifique n'est pas encore accompagnée d'un plan opérationnel qui explique comment elle est faisable », a-t-il jugé. Avant d'estimer que l'ambition de SFR n'est pas « aujourd'hui » raccord avec « l'état d'esprit de l'État ». Et ce « notamment vis-à-vis des RIP [réseaux d'initiative publique, NDLR], ces zones où les réseaux sont à l'initiative publique, c'est-à-dire à la fois avec un financement local et national dans toutes les zones peu denses et habituellement peu rentables ».

Source et article complet: La Tribune 



Retour utilisateur

Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.



Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.