Aller au contenu
Justneuf

Cotdaz
BeIN Sports et Canal + peuvent souffler : SFR sport ne devrait pas prendre part à l'appel d'offres sur les droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2, lancé le 25 avril par la Ligue de football professionnel (LFP) . « C'est peu probable, et nous ferons des choix cohérents et raisonnables. Notre modèle fonctionne très bien sans ce championnat, aussi important soit-il », a déclaré Alain Weill, patron d'Altice France (qui détient les chaînes SFR sport, bientôt rebaptisées RMC Sport ), dans un entretien au « Journal du Dimanche ».
Le groupe, qui a déjà mis la main sur les droits de diffusion de Ligue des champions et de la Premier League, fait actuellement face à des difficultés et ne prévoit pas d'amélioration de ses résultats avant plusieurs mois.
Source et article complet: Les Echos

Cotdaz
La cour d'appel de Paris a rappelé à l'ordre l'opérateur téléphonique SFR, considérant que de nombreuses clauses de ses contrats étaient illicites. Ainsi, l'intégralité des conditions générales d'abonnement ont été retoquées en raison de la très petite taille de la police (moins de 3 mm), qui rendait presque impossible leur lecture, explique l'UFC-Que Choisir, à l'origine de la plainte.
Et ce n'est pas tout. La cour d'appel a aussi épinglé de nombreuses clauses abusives. Il s'agit notamment de celle qui entendait lui autoriser 10% d'échec des appels, des transmissions de SMS ou de données sur son réseau, sans que sa responsabilité puisse être recherchée. Cette clause a été censurée, tout comme le refus de s'engager sur des débits minimaux ou à indemniser intégralement ses utilisateurs en cas d'interruption de service.
Source et article complet: www.francetvinfo.fr

Cotdaz
Michel Combes ne sera pas parti les mains vides. L'ancien directeur général d'Altice, débarqué du groupe de Patrick Drahi en novembre 2017, va toucher une compensation totale de 6 millions d’euros.
Ce montant comprend notamment la rémunération fixe et variable de son préavis, et un accord financier couvrant les risques juridiques qu'auraient pu engendrer cette démission, selon le rapport de rémunération publié par Altice le 4 avril 2018. « Il s'agit d'une partie des conditions prévues contractuellement incluant notamment une part variable réduite par rapport aux conditions initiales », commente un porte-parole du groupe.
Source et article complet: Le Monde

Cotdaz
A coup d'acquisitions phénoménales financées par l'endettement, Patrick Drahi a transformé son groupe, Altice, en un mastodonte des télécoms, du câble et des médias. Une boulimie qui laisse dorénavant la multinationale avec une note salée : entre 2014 et 2016,  la dette d'Altice avait même doublé pour atteindre, aujourd'hui, 50 milliards d'euros, soit plus de 5 fois son Ebitda.
Et  même si le groupe se défend en disant à juste titre que 85 % de cette dette a été contractée à taux fixe, et qu'aucune grande échéance de remboursement n'aura lieu avant 2022, sa résorption dépend quand même de la cession d'actifs non stratégiques, promise en novembre dernier et qui peine à se matérialiser, et de la relance opérationnelle de SFR.
Source et article complet: Les Echos
 

Cotdaz
Mardi 6 mars, Jean-Claude Villemain, Maire de Creil, Conseiller départemental de l'Oise, et Salvatore Tuttolomondo, Directeur des relations régionales Hauts-de-France de SFR, annoncent l'arrivée de la fibre optique à Creil. Deux ans après le lancement des travaux, plus de 45% des foyers creillois sont éligibles à la fibre optique (FTTH), soit 6 900 logements et locaux professionnels pouvant bénéficier de débits 50 fois plus rapides que ceux permis par l'ADSL.
Ces ouvertures vont se poursuivre dans le respect des règles imposées par le Plan France Très Haut Débit avec pour objectif que d'ici 2020, les 14 600 logements et locaux professionnels Creillois soient éligibles à la fibre.
Dans le cadre de l'accord national sur le déploiement de la fibre en Zones Moins Denses (ZMD) signé en 2011, SFR a été désigné pour être le seul opérateur à déployer le réseau FTTH (Fiber To the Home) sur Creil avec la possibilité, pour les autres opérateurs, de co-investir et proposer ainsi également leurs offres commerciales. 

Cotdaz
Les plaintes chez les opérateurs télécoms ont progressé de 3,2% en 2017. Comme l'an passé, c'est SFR qui reste le plus mauvais élève, et de loin.
Les usagers sont mécontents et le font savoir. Plus de 55% des plaintes reçues en 2017 à l'Association française des télécommunications (Afutt) concernent le groupe SFR-Red-Numericable, qu'il s'agisse de téléphonie mobile ou d'Internet fixe.
Loin devant ses concurrents Bouygues Telecom (14,8%), Orange (13,7%) et Free (9,4%).
En 2016, l'opérateur avait récolté 55,8% de plaintes.
Source et article complet: Nice Matin

Cotdaz
Placé récemment plusieurs fois N°1 sur ses performances réseau, SFR innove pour les entreprises et intègre à ses forfaits mobile la data 4G en illimité.
Les investissements engagés par Altice-SFR, depuis plus de deux ans, dans le Très Haut Débit mobile en France, portent leurs fruits*. C'est pourquoi, SFR Business a décidé d'en faire profiter ses clients à travers le lancement d'offres généreuses comprenant : la data 4G, une zone Business unique sur le marché pour les usages à l'international et un panel d'engagements business.
Des forfaits intégrant la data 4G en illimité avec une couverture de 93% de la population
Sous l'effet des déploiements de réseaux de dernière génération, l'essor de la 4G et le développement rapide des applications métiers, les usages de la data augmentent de façon exponentielle. Fort de son retour aux meilleurs standards de qualité sur son réseau mobile, SFR Business y répond de manière optimale.
Cela se traduit dans la gamme  « téléphonie mobile » par l'intégration de la data dans tous les forfaits, allant de 1 Go minimum pour les besoins très occasionnels, à l'illimité pour les usages les plus intensifs. 
Concernant sa gamme « connectivité mobile », SFR propose de la data 4G allant de 20 Go à l'illimité pour les usages les plus intensifs. De plus, lorsque cette solution est associée à un routeur 4G, l'entreprise bénéficie rapidement de la connectivité nécessaire pour raccorder ses sites distants ou temporaires et ainsi permettre à ses collaborateurs de bénéficier d'une connexion data Très Haut Débit.
Une zone Business unique comprenant les 13 destinations les plus plébiscitées par les entreprises françaises
Si les usages en Europe sont désormais inclus dans tous les forfaits, l'attention des entreprises se porte à présent sur les consommations internationales en dehors de cette zone. Première également, SFR propose dans son forfait Traveller, la voix, les SMS et MMS en illimité auxquels s'ajoutent 100 Go de data utilisables en Europe, en Amérique du Nord et dans 13 destinations à savoir Algérie, Maroc, Tunisie, Chine, Emirats Arabes Unis, Hong Kong, Inde, Japon, Taiwan, Russie, Singapour, Turquie, Brésil.
Face à l'évolution rapide des usages à l'étranger et à la nécessité encore plus grande de disposer d'une facture prédictible, SFR ajoute à sa proposition, déjà très complète, 1 Go et 6h depuis et vers le reste du Monde.
Un panel de services différenciants
SFR inclut dans cette nouvelle proposition ses engagements business lancés un an auparavant afin d'apporter à ses clients mobile une preuve supplémentaire de la performance de son réseau. Le client a, tout d'abord, la possibilité d'évaluer l'expérience du service mobile avec l'application gratuite SFR Perf puis de disposer de l'accompagnement d'un expert technique, ou encore de changer d'avis sur sa souscription de lignes mobiles. Avec ses services, SFR continue de renforcer son dispositif de relation client.
Alexandre Wauquiez, Directeur Exécutif de l'activité Entreprises : « Deux ans après des investissements intensifs dans le réseau, nous tenons nos engagements en matière de Très Haut Débit. Ce retour à nos fondamentaux réseaux, à nos fondamentaux de qualité de service, nous permet d'innover, de créer de la valeur pour nos clients en libérant leurs usages de data en France comme à l'international ».
*SFR, réseau fixe offrant le meilleur débit descendant, toutes technologies confondues, selon le baromètre 2017 nPerf des connexions Internet fixes
SFR dispose du plus grand nombre de sites 4G mis en service au cours de l'année 2017, selon l'Observatoire de l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences) 
SFR, déjà numéro 1 ex-aequo en couverture 4G du territoire ainsi que numéro 1 de la population en zones peu denses, selon l'enquête annuelle de l'Arcep publiée en juin 2017
Conditions et détail des offres sur www.sfrbusiness.fr

×
×
  • Créer...