Jump to content
Justneuf

SFR by Justneuf.com


Cotdaz
Début août 2017, le maire de Rimplas Christelle D'Intorni avait demandé à SFR de plier bagages en résiliant la convention signée avec l'opérateur téléphonique.
La commune souhaitait que la clause permettant à SFR de sous-louer un relais de radiotéléphonie sans augmentation du loyer soit renégociée.
Face au refus de l'opérateur, le maire avait décidé de mettre un terme au contrat. 
SFR a souhaité revenir à la table des négociations afin de conserver son relais. La convention a été régularisée.
Le maire se félicite des termes nouvellement négociés: allongement de la durée de la convention de 9 à 12 ans, augmentation du loyer annuel de 33%.
Source et article complet: Nice Matin

Cotdaz
BeIN Sports et Canal + peuvent souffler : SFR sport ne devrait pas prendre part à l'appel d'offres sur les droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2, lancé le 25 avril par la Ligue de football professionnel (LFP) . « C'est peu probable, et nous ferons des choix cohérents et raisonnables. Notre modèle fonctionne très bien sans ce championnat, aussi important soit-il », a déclaré Alain Weill, patron d'Altice France (qui détient les chaînes SFR sport, bientôt rebaptisées RMC Sport ), dans un entretien au « Journal du Dimanche ».
Le groupe, qui a déjà mis la main sur les droits de diffusion de Ligue des champions et de la Premier League, fait actuellement face à des difficultés et ne prévoit pas d'amélioration de ses résultats avant plusieurs mois.
Source et article complet: Les Echos

Cotdaz
La cour d'appel de Paris a rappelé à l'ordre l'opérateur téléphonique SFR, considérant que de nombreuses clauses de ses contrats étaient illicites. Ainsi, l'intégralité des conditions générales d'abonnement ont été retoquées en raison de la très petite taille de la police (moins de 3 mm), qui rendait presque impossible leur lecture, explique l'UFC-Que Choisir, à l'origine de la plainte.
Et ce n'est pas tout. La cour d'appel a aussi épinglé de nombreuses clauses abusives. Il s'agit notamment de celle qui entendait lui autoriser 10% d'échec des appels, des transmissions de SMS ou de données sur son réseau, sans que sa responsabilité puisse être recherchée. Cette clause a été censurée, tout comme le refus de s'engager sur des débits minimaux ou à indemniser intégralement ses utilisateurs en cas d'interruption de service.
Source et article complet: www.francetvinfo.fr

Cotdaz
Michel Combes ne sera pas parti les mains vides. L'ancien directeur général d'Altice, débarqué du groupe de Patrick Drahi en novembre 2017, va toucher une compensation totale de 6 millions d’euros.
Ce montant comprend notamment la rémunération fixe et variable de son préavis, et un accord financier couvrant les risques juridiques qu'auraient pu engendrer cette démission, selon le rapport de rémunération publié par Altice le 4 avril 2018. « Il s'agit d'une partie des conditions prévues contractuellement incluant notamment une part variable réduite par rapport aux conditions initiales », commente un porte-parole du groupe.
Source et article complet: Le Monde

Cotdaz
A coup d'acquisitions phénoménales financées par l'endettement, Patrick Drahi a transformé son groupe, Altice, en un mastodonte des télécoms, du câble et des médias. Une boulimie qui laisse dorénavant la multinationale avec une note salée : entre 2014 et 2016,  la dette d'Altice avait même doublé pour atteindre, aujourd'hui, 50 milliards d'euros, soit plus de 5 fois son Ebitda.
Et  même si le groupe se défend en disant à juste titre que 85 % de cette dette a été contractée à taux fixe, et qu'aucune grande échéance de remboursement n'aura lieu avant 2022, sa résorption dépend quand même de la cession d'actifs non stratégiques, promise en novembre dernier et qui peine à se matérialiser, et de la relance opérationnelle de SFR.
Source et article complet: Les Echos
 

Cotdaz
Mardi 6 mars, Jean-Claude Villemain, Maire de Creil, Conseiller départemental de l'Oise, et Salvatore Tuttolomondo, Directeur des relations régionales Hauts-de-France de SFR, annoncent l'arrivée de la fibre optique à Creil. Deux ans après le lancement des travaux, plus de 45% des foyers creillois sont éligibles à la fibre optique (FTTH), soit 6 900 logements et locaux professionnels pouvant bénéficier de débits 50 fois plus rapides que ceux permis par l'ADSL.
Ces ouvertures vont se poursuivre dans le respect des règles imposées par le Plan France Très Haut Débit avec pour objectif que d'ici 2020, les 14 600 logements et locaux professionnels Creillois soient éligibles à la fibre.
Dans le cadre de l'accord national sur le déploiement de la fibre en Zones Moins Denses (ZMD) signé en 2011, SFR a été désigné pour être le seul opérateur à déployer le réseau FTTH (Fiber To the Home) sur Creil avec la possibilité, pour les autres opérateurs, de co-investir et proposer ainsi également leurs offres commerciales. 

Cotdaz
Les plaintes chez les opérateurs télécoms ont progressé de 3,2% en 2017. Comme l'an passé, c'est SFR qui reste le plus mauvais élève, et de loin.
Les usagers sont mécontents et le font savoir. Plus de 55% des plaintes reçues en 2017 à l'Association française des télécommunications (Afutt) concernent le groupe SFR-Red-Numericable, qu'il s'agisse de téléphonie mobile ou d'Internet fixe.
Loin devant ses concurrents Bouygues Telecom (14,8%), Orange (13,7%) et Free (9,4%).
En 2016, l'opérateur avait récolté 55,8% de plaintes.
Source et article complet: Nice Matin

×
×
  • Create New...