La supervision du réseau de SFR en grève depuis 5 jours


Cotdaz

Une grève a éclaté, lundi 3 avril, au sein des équipes du pôle supervision du réseau, au siège de SFR à Saint-Denis (en banlieue parisienne). La totalité des 108 salariés chargés de veiller au bon fonctionnement des réseaux mobile et fixe de l'opérateur a débrayé le mardi 4. Si les équipes du NOC (Network operation center) mobile ont repris le travail le lendemain, les 25 employés du réseau fixe prolongeaient l'arrêt jusqu'à ce vendredi 7 avril. Et ce débrayage pourrait se prolonger tout le week-end pour les équipes travaillant en 3×8 pour surveiller le réseau 24 heures sur 24.

L'activité affectée concerne donc le réseau de l'ex-Completel-Numericable à travers les services d'accès Internet, voix, et télévision. Pour l'heure, nous ignorons si l'arrêt de ces activités, probablement palliées par les équipes d'ingénieurs, a eu des conséquences notables sur le fonctionnement du réseau. Mais, selon nos informations, la crise est partie pour durer. « Nous sommes plus proches de la reconduction que de l'arrêt du mouvement », nous confie un salarié sous couvert d'anonymat (de crainte de perdre son emploi). Selon ce porte-parole d'un mouvement qui se veut soudé sans pour autant être affilié à un syndicat particulier, la direction de SFR a rompu toute discussion. Et les grévistes attendent une ouverture de sa part avant de reprendre l'activité.

Source et article complet: Silicon

0


  Signaler Enregistrement


Retour utilisateur


Aucun commentaire à afficher.



Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur