Orange, Free et Bouygues Telecom menacent d'attaquer SFR en justice


Cotdaz

Un mois et demi après avoir infligé une amende de 80 millions d'euros à Altice pour avoir pris le contrôle de SFR et Virgin Mobile, avant d'en avoir eu l'autorisation, l'autorité de la concurrence publie l'intégralité de sa décision sur son site internet. Forts des arguments mis en avant dans ce document, les concurrents de SFR peuvent désormais poursuivre l'opérateur devant un tribunal de commerce afin de réclamer des dommages et intérêts.

L'affaire est une première en France : jamais aucune entreprise n'a été condamnée pour la mise en oeuvre anticipée du rachat d'une autre entreprise. Un cas a déjà eu lieu en Europe et quelques autres aux Etats-Unis. Mais tous ont écopé d'amendes bien moins importantes que celle infligée à Altice.

Concrètement, il est reproché à Altice-Numericable d'être intervenu dans la gestion de SFR dès le lendemain de l'annonce du rachat de l'opérateur, donc à partir du mois d'avril 2014, alors qu'il aurait dû attendre le feu vert du gendarme de la concurrence pour le faire, soit, le 27 novembre 2014. « Nous allons certainement saisir la justice pour le préjudice que nous avons subi », déclare-ton chez Orange. Bouygues Telecom et Free ont l'intention de faire de même, comme l'indiquait récemment « La Tribune ».

Source et article complet: Les Echos
 

0


  Signaler Enregistrement


Retour utilisateur


Aucun commentaire à afficher.



Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur